logo site

Logo responsive

logo site

Acousti Control - Spécialistes du conseil et de la mesure acoustique

vendredi, 22 juillet 2016 09:30

Attestation Acoustique les cas de non-conformités

Décret n° 2011­604 du 30 mai 2011 et Arrêté du 27 novembre 2012

Suite aux mesures effectuées, vous trouverez ci-dessous les points sensibles récurrents.

 

Les cas de non-conformités sont nombreux et concernent en l’occurrence :

Les Bruits aériens intérieurs

-          Isolement acoustique entre 2 logements,

-          Isolement acoustique entre une circulation commune et un logement,

-          Isolement acoustique entre un garage individuelle ou collectif et un logement,

-          Isolement acoustique entre un local d’activité et un logement.

EN CAUSE :

-          Indice d’affaiblissement acoustique insuffisant de la paroi (mur ou plancher) séparant les logements,

-          Rebouchages ou calfeutrements de la paroi séparative, mal réalisés,

-          Présence d’une prise en vis-à-vis dans la paroi séparative,

-          Présence d’isolation thermique rigide dans le doublage intérieur de la façade augmentant les transmissions latérales,

-          Paroi séparative non prolongée dans les combles,

-          Indice d’affaiblissement de la porte palière trop faible,

-          Mauvaise étanchéité de la porte palière,

-          Absence d’enduit sur le mur séparatif entre un garage et un logement, …

Les Bruits d’équipements individuelles et collectifs :

-          Bouches d’extraction (VMC),

-          Appareil de chauffage,

-          Cabinet d’aisance,

-          Groupe d’extracteur VMC,

-          Ascenseur,

-          Porte automatique de garage, …

EN CAUSE :

-          Non prise en compte du niveau de puissance acoustiques lors du choix des équipements,

-          Isolation acoustique insuffisante entre un local technique et un logement,

-          Système de fixation au sol ou mural mal adaptées (plots anti-vibratiles),

-          Mauvaise conception des gaines techniques, des réseaux aérauliques et hydrauliques, …

Les Bruits de choc :

-          Bruits de choc entre logement,

-          Bruits de choc entre une circulation commune et un logement.

EN CAUSE :

-          Mauvais choix dans l’efficacité du revêtement de sol,

-          Sols flottants (carrelages), désolidarisation insuffisante ou inexistante sur les parois (planchers, murs, cloisons) par une sous couche résiliente et bande périphérique résiliente,

-          Désolidarisation insuffisante ou inexistante des seuils de portes et des bâtis,

-          Absence totale de résilient acoustique sous carrelage, …

Le Traitement acoustique des circulations communes :

-          Présence de 25% de la surface au sol de matériaux absorbants.

EN CAUSE :

-          Absence ou insuffisance de revêtement absorbant,

-          Indice d’absorption acoustique du matériau αw trop faible, …

Les Bruits aériens extérieurs :

-          Isolement acoustique entre l’extérieur (infrastructures terrestres et/ou aérodrome) et un logement.

EN CAUSE :

-          Erreur de classement des voies,

-          Sous-estimation ou oubli de la prise en compte des transmissions latérales ou parasites dans les études,

-          Mauvaise mise en œuvre ou choix inapproprié (menuiseries extérieures, entrées d’air, volets roulants), …

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter !

Newsletter

Inscrivez votre email et soyez le premier à être informé
de nos dernières actus, réalisations, …

ABMEC

NEC

NRJdiags

PMB